Changer les bougies de sa moto

La bougie permet, grâce à son étincelle, d’enflammer le mélange gazeux. C’est la dernière pièce qui compose l’allumage.

Borne : partie qui assure le contact avec l’allumage
Isolant : il est en porcelaine pour éviter que le jus ne s’échappe. L’isolant permet le refroidissement de l’électrode centrale
Culot : a l’extrémité du culot on trouve le filetage qui peut être de diamètre et de longueur différent
Les électrodes (centrale et de masse) : entre ces deux électrodes jaillit l’étincelle qui va enflammer le mélange

On voit aussi le bec d’isolant qui est la partie de l’isolant qui entoure l’électrode centrale.

Bougie chaude, bougie froide, késako ?

Changer la bougie de sa moto

A l’intérieur de la bougie se trouve un joint dit d’échange thermique. La distance entre le bec d’isolant et ce joint intérieur va définir l’indice thermique de la bougie, c’est à dire sa capacité à évacuer les calories (la chaleur).

Bougie chaude : distance importante entre le bec d’isolant et le joint intérieur. La chaleur est plus longue à être évacuée. Une bougie chaude s’utilise généralement sur des moteurs peu poussés.
Bougie froide : distance courte entre le bec d’isolant et le joint intérieur. La chaleur est rapidement évacuée. S’utilise sur des moteurs plus poussés.

Ne pas monter n’importe quelle bougie (indice thermique) sur son moteur, respecter les préconisations du constructeur !

En montant une bougie trop chaude pour son moteur, il y a risque d’auto-allumage, la bougie atteignant une température excessive.
A l’inverse, en montant une bougie trop froide pour son moteur, la chaleur sera trop rapidement évacuée. La bougie ne montera pas assez en température afin de s’auto-nettoyer (une certaine plage élevée de température est necessaire pour auto-nottoyer la bougie c’est à dire brûler les résidus de la combustion du mélange gazeux). Bref elle va rapidement s’encrasser.

La bougie, ou comment avoir une idée de l’état de son moteur

L’état des électrodes, du bec d’isolant et la couleur du bec d’isolant donne une bonne indication de l’état de santé de son moteur.

En gros :

Bec d’isolant de couleur marron clair ou gris clair et en bon état : tout va bien, bonne combustion.
Bec d’isolant de couleur noire et sec : combustion incomplète, carburation surement trop riche
Bec d’isolant de couleur noire et gras : combustion incomplète, le moteur doit bouffer de l’huile comme on dit…
Bec d’isolant blanc et brillant avec des dépôts : y’a surchauffe, surement carburation trop pauvre

Matériel nécessaire pour changer la bougie de sa moto

  • . Clé à bougie adaptée
  • . Jeu de cale

Tutoriel sur comment changer la bougie de sa moto

Effectuer le changement des bougies à froid histoire de ne pas se cramer les petites mains.
Déposer toutes les pièces qui empêchent l’accès aux bougies.

Etape 1 nettoyer le couvre-culasse

La première chose à faire est de nettoyer le couvre-culasse afin d’enlever tous les petits cailloux et autres qui pourraient tomber dans les puits de bougies.

Etape 2 retirer le capuchon

On retire le capuchon antiparasite fixé sur la bougie
Pour cela, on tire sur le le capuchon et pas sur le fil de bougie !

Etape 3 démonter la bougie

Changer la bougie de sa moto

On utilise la clé spéciale bougie … celle bien adaptée à sa bougie !

On devisse la bougie complètement afin de la sortir
Si la bougie est difficile voir impossible à desserrer, démarrer le moteur quelques minutes puis couper le. A chaud, la bougie doit se dessérer plus facilement.

Etape 4 comparer la nouvelle et l’ancienne bougie

Inspecter vos anciennes bougies histoire de connaître la santé de votre moteur.

Utiliser une bougie neuve en utilisant la référence préconisée par le constructeur.
Vérifier l’écartement de chaque bougie grâce au jeu de cale (voir l’écartement spécifique à votre moto) . Si vous en avez, appliquez un peu de graisse graphitée sur le filetage afin de la démonter plus facilement la prochaine fois. La graisse va fondre à la chaleur mais pas le graphite.

Etape 5 visser la nouvelle bougie

Commencer par visser la bougie à la main afin de ne pas endommager le filet dans la culasse. En vissant directement avec la clé, y’a un risque de foirer le filet… Une fois que le joint est en contact, utiliser la clé à bougie sans serrer comme une brute :

Bougie neuve : environ 1/4 de tour afin d’écraser le joint
Bougie déjà montée : environ 1/8 de tour

Etape 5 remettre le capuchon

Remettre les capuchons antiparasites
Sur les multicylindres, ne pas se planter de capuchon, ils sont numérotés.

Y’a plus qu’à remonter toutes les pièces déposées nécessaire pour accéder aux bougies et hop, l’opération est terminée.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Référence-moto.com Le magazine des motards
Enable registration in settings - general