Remplacer le liquide de frein de sa moto

Comme tout fluide, le liquide de frein est incompressible. Le liquide de frein que l’on utilise est spécial car il doit résister à de fortes températures. En agissant sur la poignée ou la pédale de frein, on transmet la pression du maitre-cylindre à l’étrier de frein. Et c’est à ce niveau que ça chauffe, le liquide étant en contact avec les pistons qui chauffent énormément par le frottement des plaquettes sur le disque.

Niveau liquide de frein moto

Matériel nécessaire :

  • . Liquide de frein DOT préconisé
  • . Petit récipient genre pot de bébé en verre
  • . Une seringue est un +
  • . Chiffon
  • . Outils standards

Pensez à bien entourer le maître cylindre de frein avec un chiffon, le liquide de frein étant bien corrosif, il vaut mieux protéger les peintures…

Etape 1 accéder au réservoir du liquide de frein

A l’aide d’un tournevis cruciforme de la bonne taille pour ne pas foirer les vis, enlever les 2 vis du couvercle du maître cylindre. Enlever la plaque blanche et la membrane d’étanchéité. Redonner sa forme d’origine si besoin à cette membrane qui a pour rôle d’isoler le liquide de frein de l’air. Tenir le guidon de sorte que le liquide contenu dans le réservoir soit horizontal.

Etape 2 purger le liquide de frein de sa moto

Je n’ai pas de photos de l’inter sur l’étrier de frein mais bon la manip est la même que pour la purge d’un embrayage hydraulique. Enlever le petit capuchon de la vis de purge. Installer un petit tuyau souple transparent sur la vis de purge d’un diamètre inférieur à la vis de purge. Dans un bocal, verser un peu de liquide de frein. Plonger le tuyau dans le bocal (un petit pot de bébé fera l’affaire). Ce dernier va récupérer le vieux liquide et le tuyau plongeant dedans, en cas de mauvaise manip, ça évite de ramener de l’air dans l’étrier.

Etrier purge liquide frein moto

Etape 3 remettre du liquide de frein neuf

C’est good, on va pouvoir procéder au changement de liquide de frein !

Pour gagner un peu de temps, vous pouvez vider un peu de vieux liquide contenu dans le réservoir du maître cylindre. On peut utiliser une seringue pour cela (merci Stingvert) mais attention : il faut absolument laisser un peu de vieux liquide dans le réservoir sinon de l’air va entrer dans le circuit… Remettre du liquide neuf dans le réservoir. Si vous n’avez pas de seringue, ce n’est pas grave, c’est juste un peu plus long.

LA METHODE :

  1. Pomper le levier de frein 3 ou 4 fois puis laisser la pression sur le levier (pomper = appuyer et relâcher)
  2. Desserrer légèrement la vis de purge
  3. La commande de frein s’enfonce, y aller tout doucement, du liquide sort par le tuyau
  4. Resserrer la vis de purge sans forcer avant que la poignée n’arrive en butée
  5. Attendre quelques secondes et recommencer
Vidanger le liquide de frein de sa moto

Une fois le niveau de liquide faible dans le réservoir (mais pas complètement vide sinon entrée d’air…), rajouter du liquide de frein neuf. On recommence la méthode jusqu’à voir apparaître le liquide neuf dans le tuyau transparent et plus aucune bulle d’air
On resserre ensuite la vis de purge (pas comme un bourrin…). On remet le capuchon de protection.

On fait la même chose sur le second étrier si vous en avez un.

Côté maître cylindre, on rajoute du liquide neuf jusqu’au repère. On replace la membrane d’étanchéité et la plaque blanche. On remet le couvercle avec ses 2 vis, toujours sans forcer.

Voilà cette manip est plus facile à deux mais peut très bien se faire tout seul aussi bien pour l’avant que pour l’arrière.

PETIT TRUC : maintenir le levier de frein sous pression à l’aide d’un collier rilsan ou ce que vous trouvez. Laisser le levier sous pression toute une nuit, ça va permettre d’évacuer s’il y en a les petites bulles d’air…

Un bidon de liquide de frein ouvert ne se garde que très peu de temps… alors ne comptez pas le réutiliser pour le prochain remplacement de liquide.

Pourquoi remplacer le liquide de frein ?

Le liquide de frein est à remplacer tous les 2 ou 3 ans car, comme expliqué plus haut, il chauffe. Et le hic, c’est qu’il aime pas du tout l’humidité ce liquide et qu’à force, il absorbe peu à peu de l’eau. Du coup, il va moins résister à la chaleur et se mettre en ébullition plus tôt et qui dit ébullition dit vapeur, et la vapeur n’est malheureusement pas incompressible… Bref, il vaut mieux le changer tous les 2/3 ans ce liquide comme préconisé par les constructeurs.

Quels sont les différents types de liquide de frein ?

DOT = une norme de classification américaine définissant les qualités du liquide de frein : point d’ébullition, résistance à l’humidité etc…

Liquides synthétiques : DOT 3, DOT 4, “Super DOT 4” et DOT 5.1, de couleur ambre, miscibles entre eux et compatible avec les joints en caoutchouc de nos étriers. (le mélange de DOT synthétique différent diminuant certainement les qualités propres à chacun)
Point d’ébullition à sec du DOT 5.1 : 265°, “Super DOT 4” : 270°, DOT 4 : 230°, DOT 3 : 205°

Liquides silicones : DOT 5, de couleur mauve, non miscible avec les liquides synthétiques et incompatible avec les joints de nos étriers, ça les fait gonfler… A NE PAS UTILISER !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Référence-moto.com Le magazine des motards
Enable registration in settings - general